18/07/2006

Info de Saints Row sur XBOX360

Après s'être fait attendre plus longtemps que de raison, Saints Row de THQ commence à montrer le bout de son nez. Ainsi avons-nous été conviés à une première prise en main de ses différents modes multijoueurs, session qui nous permet aujourd'hui de faire le point sur ce que ce GTA-like proposera en la matière. Précisons, si besoin est, que comme tous les produits du genre, Saints Row fera la part belle aux armes et aux voitures. Une philosophie bipolaire qu'on retrouve tout au long des manières de s'entretuer entre amis qu'il proposera. Les modes attendant encore leurs titres français définitifs, nous utiliserons les intitulés anglais. Nous avons donc pu nous adonner très brièvement au Gangster Brawl qui est un mode Deathmatch Solo dans lequel on peut utiliser les armes mais aussi les véhicules qui sont disséminés sur l'aire de jeu. Un bon moyen pour économiser ses munitions mais également une façon expéditive d'en finir avec la vie si votre belle voiture explose après s'être fait tirer dessus ou avoir embrassé trop de murs. C'est plus en profondeur que nous avons pu goûter à "Big Ass Chains", "Blinged Out Ride" (qui sera sans doute traduit par "Pas ta caisse !") et "Protect the Pimp".

Petite leçon d'anglais avant d'aller plus loin : dans la langue de Shakespeare, "Pimp" signifie "Maquereau" et pas dans le sens zoologique du terme... Donc, dans "Protect the Pimp", il s'agira d'en escorter un désigné par un chapeau emplumé d'un goût certain et de lui permettre d'atteindre un point clairement pointé sur la carte, l'équipe adverse devant se charger de l'éliminer. La cible aura besoin que son gang la défende dans la mesure où elle sera tout juste armée du "Slapper", un dispositif qui n'est efficace (et diablement efficace d'ailleurs) qu'au corps-à-corps.

"Biss Ass Chains" se joue en solo ou en équipes. Lâchés dans une zone dûment pourvue en armes, les joueurs doivent éliminer leurs adversaires et récupérer sur leurs cadavres des gros médaillons clinquants comme en portent les rappeurs tendance "bling-bling". Pour marquer, il faut ramener ces médaillons à un point qui change à intervalles réguliers. Rien n'empêche d'en ramasser plusieurs pour ne faire qu'une grosse livraison. Mais, dès lors, on devient une cible de choix parfaitement repérable à l'écran car le jeu indique la direction dans laquelle se trouvent les possesseurs de médaillons et ce, même si un mur vous sépare d'eux.

Le mode qui nous a laissé la meilleure impression est sans conteste "Bling Out Ride". Il est réservé au jeu en équipes et il s'agit d'éliminer les membres du gang adverse afin de récupérer de l'argent. Ensuite, on réinvestit ce butin dans la customisation de la voiture attribuée au gang afin d'en faire le custom ultime et ce, selon un système de niveaux. Plus on monte en niveau, plus il faut réunir d'argent. Ce mode sera sans doute le plus compliqué à mettre en place car il exigera des équipes assez vastes mais son principe à tiroirs le rend très attachant.

A un niveau plus factuel, signalons que les développeurs ont eu une excellente idée pour agrémenter le mode multi de Saints Row. Plutôt que de vous laisser bêtement à regarder des tableaux de connexion en attendant d'éventuels retardataires, le jeu vous transfère immédiatement dans un mode Deathmatch Solo dans lequel vous pouvez affronter les autres joueurs déjà connectés sans que cela n'ait la moindre influence sur la suite de la partie... si ce n'est éventuellement, au niveau du moral.

Saints Row : un multi très Saints Row : un multi très Saints Row : un multi très Saints Row : un multi très Saints Row : un multi très Saints Row : un multi très Saints Row : un multi très Saints Row : un multi très Saints Row : un multi très Saints Row : un multi très Saints Row : un multi très Saints Row : un multi très Saints Row : un multi très Saints Row : un multi très Saints Row : un multi très Saints Row : un multi très Saints Row : un multi très Saints Row : un multi très Saints Row : un multi très Saints Row : un multi très Saints Row : un multi très

Les commentaires sont fermés.